Multilinguisme

L’enseignement du luxembourgeois au niveau de la petite enfance

Comment faire de la question des langues un véritable atout pour le pays et non une barrière ?

 

Les flux migratoires que nous connaissons au Luxembourg font que nous avons une population scolaire très hétérogène. Cette question mérite donc d’être creusée et elle doit trouver une réponse au sein de notre système d’éducation. En effet, l’une des clés se trouve dans l’enseignement du luxembourgeois au niveau de la petite enfance. Le premier contact avec notre langue se fait pour les enfants issus de familles de ressortissants étrangers au niveau préscolaire. J’estime donc qu’il est nécessaire d’élaborer des programmes permettant aux enfants en bas âge d’apprendre la langue luxembourgeoise. Cela permettra aux enfants lors de leur passage à l’école fondamentale de ne pas être désavantagés par rapport aux élèves luxembourgeois. Je suis également convaincu que nous devons être plus attentifs aux besoins spécifiques des élèves et les faire progresser individuellement. Nous ne pouvons pas mettre nos enfants dans le même moule et nous attendre à ce qu’ils sortent de notre système scolaire bien formatés (pas forcément bien formés) ayant plus ou moins le même niveau. (Réponse au Questionnaire de l’atelier thématique du 13 avril, Claude Meisch)

Tags

Voting

13 votes
13 up votes
0 down votes
Active
Idea No. 40