Participation démocratique

La vie politique au Luxembourg

Même aujourd’hui, alors que la crise se prolonge, la politique se concentre encore bien trop souvent sur des « sujets secondaires ». A titre d’exemple, on se focalise sur le stade de football, les détails de l’interdiction de fumer dans des bistrots et sur l’affaire du “Bommeleeër”, alors qu’elle devrait aborder avec clarté et déterminisme les questions fondamentales d’ordre socio-économique, et investir moins d’énergie dans de tels sujets secondaires.

En plus, le poids des retraités dans l’électorat est, et sera de plus en plus, tel que les accents politiques posés tiennent compte dans une trop large mesure des préoccupations des seuls pensionnés alors qu’il faudrait préparer le pays à l’avenir de sa jeunesse.(Marc Muller, Professeur de sciences économiques et sociales)

Translation

View Translation

Tags

Voting

2 votes
3 up votes
1 down votes
Active
Idea No. 134