Participation démocratique

Le modèle Suisse de démocratie

La meilleure façon de démocratiser la société est de permettre aux citoyens une plus grande implication démocratique. Le modèle Suisse de démocratie semi-directe est une référence dans le monde, et Luxembourg y gagnerait beaucoup à évoluer vers ce type de démocratie.

Le modèle de démocratie représentative, actuellement en place, ne permet que d’élire des représentants sur base de leurs propositions sur la situation au moment des élections. Si ensuite, la situation évolue alors les citoyens n’ont plus la possibilité d’influer sur les décisions de leurs représentants, lesquels parfois trouvent leur inspiration dans les références idéologiques de leur parti et pas systématiquement auprès des citoyens.

L’utilisation du référendum n’existe pas au Luxembourg alors que la situation internationale évolue rapidement et que certains choix devront être faits, notamment sur des réformes qui vont s’imposer tôt ou tard, ou encore sur des sujets européens comme le traité TSCG ou le MES.

Rappelons les initiatives « 5 vir 12 » et « 2030.lu » qui montrent bien le désir, et l’intérêt, des citoyens à participer au débat mais aussi à apporter des idées nouvelles. La proposition d’évoluer vers une démocratie semi-directe à la Suisse n’est pas une remise en cause du rôle des élus, mais un moyen de mieux associer les citoyens à la vie démocratique de leur pays.

Translation

View Translation

Tags

Voting

10 votes
11 up votes
1 down votes
Active
Idea No. 14