Participation démocratique

Ouvrir le débat public aux étrangers

Alors que la proportion de résidents étrangers approche les 50% de la population luxembourgeoise, les processus de prise de décision doivent, eux, être repensés et modernisés pour tenir compte de cette diversité, qui fait aussi la richesse de notre pays. Dans la même lignée, une réflexion doit être menée pour associer au débat public les quelque 150 000 frontaliers, qui forment, faut-il le rappeler, près de 50% de l’emploi intérieur et sont même majoritaires dans de nombreux secteurs. Omettre de considérer ces thématiques reviendrait à terme à céder le pas à des courants de pensée malsains.

 

(Considérations de l’UEL, juillet 2013)

Translation

View Translation

Tags

Voting

0 votes
3 up votes
3 down votes
Idea No. 295